Anciens | Quoi de neuf Alex Vanderlin ?

Quoi de neuf Alex ? On prend des nouvelles des anciens Verts ! Vanderlin, 27 ans, a joué au RFB de 2016 à 2018.

Tu viens d'annoncer que tu arrêtais le foot. Un lien avec la crise sanitaire ?

Non pas du tout, c'est une décision de sagesse. J'ai connu de nombreuses blessures et opérations au genou droit. Et désormais, avec mon entrée à la police, je n'ai plus envie de risquer mon avenir professionnel. Je me donne toutes les chances d'arriver à de nouveaux objectifs dans mon boulot. Et j'ai envie aussi de me consacrer à d'autres projets familiaux.

Tu faisais partie de l'équipe de la montée en 2018, quels sont tes souvenirs ?

Je ne retiens que du positif ! Une saison où l'on méritait d'être champions en réalisant un 4/6 dans nos duels face à la RAAL. Mais nous avions perdu de bêtes points, notamment contre Tamines à domicile, ce qui nous a coûté le titre. Les deux années avec Nicolas Huysman ont été extraordinaires, avec très peu de défaites et, surtout, des gros matchs, contre La Louvière mais aussi le RWDM et Rebecq la saison précédente.

Mon plus beau souvenir, c'est d'avoir été élu Borain du premier tour et d'avoir fait partie de la meilleure défense du championnat avec Dylan Botoko, Prosper Mendy et Jorys Mene lors de la saison face au RWDM.

Puis, il y a eu mon choix de quitter le club pour Durbuy , un choix sportif que j’ai très très vite regretté...

Ton passage au RFB restera donc un des bons moments de ta carrière ?

Ce sont mes deux plus belles années après mes blessures, je remercie le club, je n'oublie pas et je reviendrai le supporter, ça c'est sûr ! Les six premiers mois avaient été difficiles puis l'arrivée d'Huysman m'a clairement métamorphosée.

Aujourd'hui encore, j'ai des nouvelles et des contacts avec tout le monde via les réseaux : David Lasaracina, Nico Huysman, Lorenzo Lai, Rachid El Barkaoui, Prosper Mendy, Yannick Makota, Jorys Mene, etc. Vraiment, avec 90% des gens que j'ai côtoyés durant ces saisons au RFB. J'ai d'ailleurs une grande pensée pour Alessandro Galofaro, qui m'a toujours beaucoup soutenu et aimé. Je ne l'oublie pas.

Merci pour tout Alex, et plein succès pour la suite !

Partagez cet article

Share on facebook
Partagez sur Facebook
Share on twitter
Partagez sur Twitter
Share on linkedin
Partagez sur Linkedin
Share on email
Partagez par mail