Benjamin Delacourt : « Je ne me vois pas sans foot jusqu’en juin »

Entretien avec Benjamin Delacourt, défenseur confiné.

Comment se passe ta vie sans foot depuis octobre ?

C'est très difficile. Tu vis du football et, du jour au lendemain, tu te retrouves papa au foyer. Heureusement, depuis début janvier, j'ai eu la possibilité de reprendre mes activités à l'école des sports de Mouscron.

On parle de plus en plus d'une saison blanche, tu prendrais ça comment ?

Si une saison blanche est décrétée, cela me fera réfléchir à la suite de ma carrière dans le football. J'arrive à un âge (NDLR : 36 ans en septembre) où je dois penser à la sécurité familiale et professionnelle. Je ne me vois pas sans football jusqu'en juin.

Quel était ton sentiment sur tes débuts au club ?

Sur le plan personnel, mon arrivée au RFB s'était très bien passée. Je suis venu avec l'ambition de jouer les premiers rôles, de prendre du plaisir et de partager mon expérience. Il y avait quelque chose à faire cette saison. Mais l'arrêt du championnat nous a stoppé net alors qu'on était sur une dynamique positive.

Partagez cet article

Share on facebook
Partagez sur Facebook
Share on twitter
Partagez sur Twitter
Share on linkedin
Partagez sur Linkedin
Share on email
Partagez par mail