Anniversaire | La fusion, il y a 40 ans

Boussu et Elouges ont donné naissance aux francs borains en 1982

Le 1er juillet 1982, date officielle du début de la nouvelle saison footballistique, un club issu du rapprochement entre le SC Boussu-Bois et le FC Élouges voyait le jour. Les Francs Borains entamaient leur histoire, sous la houlette du président Jean Zarzecki.

A la tête du FC Élouges, le club de sa jeunesse, depuis 1976, l’homme d’affaires désirait unir les clubs de la région derrière une seule entité porteuse d’espoirs et d’ambitions. Il matérialisait son projet quelques années plus tard en créant les Francs Borains.

Pourquoi les Francs ? « C’était un clin d’œil à Clovis », expliquait Jean Zarzecki. « Un ouvrier mineur que j’ai bien connu et qui m’avait entraîné chez les jeunes à Élouges. Il nous a appris le dévouement, mais aussi le respect. Clovis était le roi des Francs, et chez nous, il est le roi du terrain ». Le président, très ambitieux, allait même jusqu’à parler d’une future participation à la… Coupe d’Europe. En attendant, le club fusionné faisait office « de Standard ou d’Anderlecht » en première provinciale.

Boussu-Elouges réalisait une saison inaugurale de grande qualité en P1, où il faisait donc figure d’épouvantail. « Grâce à une équipe homogène », analysait à l’époque l’entraîneur Jules Devos. « Des joueurs chevronnés ont été recrutés pour entourer les jeunes ». Chaque dimanche, les Francs Borains affrontaient des équipes coriaces mais en venaient à bout. Dès 1983, le club rejoignait l’échelon national, pour y vivre d’autres succès…

Quarante ans plus tard, après de multiples faits d’armes et péripéties en tous genres, les Francs Borains sont toujours là, et bien là, plus ambitieux que jamais ! Et avec Clovis, trônant fièrement sur l’emblème du club depuis l’été dernier.

Partagez cet article

Share on facebook
Partagez sur Facebook
Share on twitter
Partagez sur Twitter
Share on linkedin
Partagez sur Linkedin
Share on email
Partagez par mail