Décès | Pierre Urbain nous a quittés

Une icône des coulisses

Les Francs Borains ont perdu un supporter acharné, un dirigeant longue durée, un homme efficace de l’ombre.

L’épopée de 85, il y était déjà comme supporter déjà influent. Les larmes aux yeux à Saint-Charles lors d’un quart de finale de folie contre Seraing. Depuis, il était avec nous, en semaine comme chaque samedi ou dimanche.

Pour vivre sa passion partagée avec celle des Stones qui depuis hier roulent un peu moins bien et des parties de cartes jusqu’à nulle heure avec Geoffrey, Joseph, Richard à qui il manque déjà….

Il a servi le club, sa « maîtresse », en interne comme dirigeant comme vers l’externe pour harmoniser son club et sa ville, ses deux coups de cœur permanents. A domicile comme en déplacement, au comité directeur ou comme simple dirigeant, il a servi la bonne cause franc boraine.

Dans les bons (les années d’or en 80, l’érection du stade Vedette, les tours finaux pas finis, la montée historique de 2009, les folles années D2, la remontada du club à partir de 2015) et les moins bons moments (c’est pas le moment).

Il a connu Jean, Robert, André, Osvaldo, Aldo, Pierre, Roland, Patrick et depuis peu Georges-Louis. Son intelligence humaine a fait grandir le club, désamorcé les conflits, réconcilié les points de vue, rapatrié les compétences.

Pour tout cela et bien plus encore, Pierre mérite sa statue virtuelle. On la poserait à mi-chemin entre Saint-Charles et Vedette. 40 ans de service inconditionnel. Ca se fête ou pleure. Sincères condoléances à ses proches.

Partagez cet article

Share on facebook
Partagez sur Facebook
Share on twitter
Partagez sur Twitter
Share on linkedin
Partagez sur Linkedin
Share on email
Partagez par mail